Chenilles processionnaires

Chaque hiver, on observe une présence importante des chenilles processionnaires du pin, principalement dans la région lémanique de Nyon à Bex.

 

Elles installent leurs nids soyeux dans les branches des diverses espèces de pin. Pendant l'automne et l'hiver, elles poursuivent leur développement en s'alimentant avec les aiguilles de pin. A partir du mois de février, selon la température, elles quittent les nids en longues processions pour aller s'enterrer.

En vertu de l'arrêté du conseil d'Etat du 7 décembre 2005 sur la destruction des nids de chenilles processionnaires du pin, les propriétaires, locataires, usufruitiers, fermiers ou exploitants des fonds portant des pins atteints par la chenille sont tenus de détruire les nids dès leur apparition et jusqu'au 30 janvier de chaque année.

La seule lutte efficace est la lutte mécanique qui consiste à couper les nids au sécateur et les détruire par le feu.

Il est aussi possible de capturer les chenilles d'un arbre lors de la procession en utilisant un piège écologique installé avant le 30 janvier. Le contenant avec les chenilles doit être brûlé.

Les poils des chenilles possèdent des propriétés urticantes qui peuvent provoquer des troubles ou des réactions allergiques graves (oedèmes, démangeaisons, asthme, etc).

Les ouvriers doivent donc se protéger en mettant des gants, un foulard autour du cou et sur la bouche et en portant des lunettes de protection.

 

Pour tout renseignement :

M. Jean-François Rochat, garde-forestier (adresse ci-contre)

Adresse


Service des forêts

Jean-François Rochat
Route des Courtraits 15
1880 Bex


Informations


BEX EN BREF ...

Des berges du Rhône au sommet des Diablerets (3210 m), le territoire de la commune de Bex, troisième en importance dans le canton de Vaud, se caractérise par une variété de paysages et une palette de couleurs toutes plus éblouissantes les unes que les autres.