Bex s'engage

Bex s'engage

Labélisée "Cité de l'Energie" depuis 2011, la commune de Bex s'engage depuis des années dans une politique énergétique visant une protection de l'environnement et la réduction de sa dépendance aux énergies fossiles.

Le Label Cité de l’Energie

Le label Cité de l’énergie est décerné dès lors que les 50 % du programme d’activités décidé ont été lancés ou réalisés. Le catalogue de critères sert en premier lieu à évaluer les possibilités et potentiels concrets de la commune, en collaboration avec cette dernière.

Chaque commune fixe ses propres priorités. L’essentiel est de se concentrer sur ce qui est judicieux et important pour elle. Pour assurer la durabilité des effets de la politique énergétique de la commune, il faut éviter de miser exclusivement sur des mesures ponctuelles et spécifiques. Les nombreuses mesures du catalogue de mesures, qui sont réparties en six domaines clés, impliquent une vision « en réseau » de la commune.

Cette approche est la clé de la réussite d’une politique énergétique durable. Les critères sont le fruit des plus de 25 ans d’expérience du processus Cité de l’énergie. Ils sont régulièrement vérifiés et adaptés par l’Association, dont les Cités de l’énergie sont elles-mêmes membres.

Tous les quatre ans, l'association "Cité de l'Energie" audite la commune pour vérifier son engagement. En 2019, avec 53.8% des points obtenus, Bex a été réauditée et a obtenu à nouveau sa certification pour la période 2019-2024.

Radar Cité de l'Energie

Planification énergétique Territoriale : Bex d'ici à 2035

En 2021, la Municipalité de Bex a validé une stratégie énergétique sous la forme d'une planification énergétique territoriale.

Cette stratégie est fixée sur une période allant jusqu'à 2035 soit le même horizon-temps que défini dans la stratégie énergétique 2050 de la Confédération.

Les objectifs globaux de cette stratégie sont : 

  • Une réduction de 21% de la consommation énergétique finale par habitant (-1.2% par an)
  • Une réduction de 8% de la consommation électrique par habitant (-0.5% par an)
  • Une part d'énergie finale renouvelable de 66% sur l'ensemble du territoire
  • Une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 48% (-2.8% par an)

MESURES STRATEGIQUES

  1. Développement du réseau de chaleur à distance dans la commune 
  2. Réduction de l'usage du gaz 
    • Réserver l'usage du gaz aux secteurs industriels nécessitant des hautes températures, ainsi qu'en substitution du mazout dans les bâtiments existants pour lesquels la mise ne oeuvre des énergies renouvelables ne serait pas possible.
  3. Subventions énergétiques 
    • Mise en place de subventions destinées aux particuliers et entreprises permettant de soutenir la réalisation de projets en adéquation avec les principes du développement durable et de la stratégie énergétique communale
  4. Développement de la production photovoltaique 
    • Etudier les sites potentiels d’implantation de centrales photovoltaïques (toitures, parking, construction hors zone à bâtir), les modèles économiques (contracting, autoconsommation) les solutions de stockage et les implications pour le réseau, ainsi que des guides et règles claires pour les citoyens

  5. Promotion de la mobilité durable
    • Etablir un programme de promotion de la mobilité durable incluant la promotion de la mobilité douce et à faibles émissions (véhicules électriques), des transports publics et du covoiturage.

  6. Planification de l'éclairage public
    • Réaliser un Plan Directeur de l'Eclairage public visant à réduire la consommation énergétique de l'éclairage publice ainsi que la pollution lumineuse. 
  7. Exemplarité de la commune
    • Etablir un programme d’exemplarité énergétique pour le patrimoine communal, dans tous ses domaines d’activités

  8. Mobilisation des acteurs externes autour de la stratégie énergétique

    • Etablir un plan de communication (par thématique et par public cible) et mettre en place une plateforme pour informer et mobiliser les citoyens ainsi que les entreprises sur la stratégie énergétique de la commune et sa mise en oeuvre

  9. Bonus de densité 
    • Inscrire dans le Règlement des constructions un bonus de densité pour les constructions dont les performances énergétiques sont supérieures aux normes en vigueur.

  10. Consolidation de la gouvernance énergétique 
    • Consolider la gouvernance en matière d’application de la politique énergétique communale et de suivi des mesures. Adapter les processus internes de l’administration pour intégrer les objectifs énergétiques, l’application de la politiqueénergétique communale et de suivi des mesures

  11. Suivi de la situation énergétique
    • Mettre en place un outil de suivi de la situation énergétique (mise à jour régulière de la base de données énergétique des bâtiments, monitoring des indicateurs…) pour évaluer l’atteinte des objectifs

BEX EN BREF ...

Des berges du Rhône au sommet des Diablerets (3210 m), le territoire de la commune de Bex, troisième en importance dans le canton de Vaud, se caractérise par une variété de paysages et une palette de couleurs toutes plus éblouissantes les unes que les autres.